Légèrement galbée en façade, à côté plat, à décor de marqueterie géométrique. Toutes faces de bois indigènes : olivier, cerisier, buis et filets de palissandre. Elle ouvre par quatre tiroirs sur trois rangs.Poignées basculantes et entrées de serrure aux masques de Louis XIV en bronze doré. Plateau marqueté d'un superbe décor géométrique composé de cercles, de courbes formant figures et d'une étoile centrale.

Vernis au tampon

Travail attribuable à Thomas Hache dans le sens ou ce travail s'identifie aux productions de Thomas HACHE à Grenoble.

C'est un "meuble diamant" pour le plaisir des yeux !

Epoque Régence - XVIIIème siècle

H : 82  L : 130  P : 68 cm

Réf. : C112

 * Thomas HACHE (28 novembre 1664 - 13 mai 1747)

Fils de Noël Hache, Thomas, comme son pére l’avait fait auparavant, entreprend « un tour de France » en tant que compagnon, selon l’habitude de l’époque. Il s'arrête à Chambéry où il apprend le décor à l’italienne et les ornementations de couleurs diverses et arrive en 1695 à Grenoble. Il rentre alors comme compagnon chez le maître ébéniste Michel Chevallier. Ce dernier meurt en 1697. Deux ans plus tard Thomas épouse sa fille et en 1720 reprend officiellement l’atelier de son beau-père, place Claveyson. Il reçoit en 1721 le brevet de Garde et Ébéniste du duc d’Orléans, gouverneur du Dauphiné et, avec l’aide de son fils unique Pierre, il fait prospérer son commerce et obtient rapidement une grande notoriété. Malheureusement, faute d’estampille, peu d’oeuvres peuvent lui être attribuées avec assurance. Grâce aux archives, on sait qu’il a fourni à l'hôpital tenu par les Pères de la Charité, le buffet d’orgues et les boiseries de la Chapelle. On mentionne également dans ses probables productions, de grandes commodes, aux formes massives, dans le style Louis XIV ou Régence, recouvertes de marquetteries de bois régionaux dans le goût italien qu'il avait côtoyé pendant son séjour à Chambéry. La qualité progresse pareillement dans la recherche de l'harmonie entre la forme et le motif, ce qui réclame une grande précision d'exécution. À la fin de cette période, on voit Thomas, son fils Pierre et son petit-fils Jean-François travailler dans le même atelier place Claveyson à Grenoble.

Télécharger : Commodes Hache aux enchères

 SHOWROOM - CENTRE VILLE DE VALENCE (26)

map

 

2019-07-10-23-39-12-salle-1
galerie-meubles-art-valence-01
galerie-meubles-art-valence-03
galerie-meubles-art-valence-04
galerie-meubles-art-valence-05
galerie-meubles-art-valence-06