LE MEUBLE COMMODE

L’apparition de la commode daterait de la fin du XVII ème siècle. Le premier document évoquant ce meuble nouveau est un dessin, projet de André-Charles Boulle (1642 - 1732), daté de 1702. A ses débuts, elle a l’aspect d’un simple coffre à tiroirs monté sur pieds et connaît diverses appellations (table en bureau, bureau en commode) avant d’être définitivement appelée "commode". La commode dériverait du coffre, dont on a supprimé les incommodités en lui donnant des tiroirs s’ouvrant en façade; d’autres estiment que la commode provient du bureau. Un dictionnaire de 1760 donne une définition de la commode : c'est un meuble d'invention très nouvelle que sa commodité a rendu bien vite très commun. Quant au mot il apparaît pour la première fois en 1708 dans une lettre du duc d'Antin qui déclare avoir admiré chez Guillemart deux commodes en placage d'écaille et d'étain en cours d'exécution pour la chambre du Roi à Marly.

 

Les Styles :

  • Commode Louis XIV : Les plus communes ont deux, trois ou quatre rangs de tiroirs d’égale hauteur en façade légèrement cintrée et le plateau en bois marqueté. Les plus anciennes que l'on connaisse sont des chefs-d'oeuvre d'ébénisterie. Les bois les plus rares y sont employés concurremment avec les incrustations d'écaille et de nacre et avec les cuivres ciselés et dorés. Les gravures de Bérain en donnent des modèles d'une grande élégance, de même que celles composées par C.-A. Boulle. On attribue à ce grand ébéniste les deux commodes en forme de coffre à tombeau soutenu par des figures de sphinx, qui sont conservées à la Bibliothèque Mazarine et qui proviennent,de la chambre à coucher de Louis XIV .
  • Commode Régence : en placage en bois exotiques contrastant avec la dorure des bronzes (amarante, palissandre, bois de violette) et surmontée d'un plateau de marbre chantourné suivant la forme du corps du meuble.
  • Commode Louis XV : La commode la plus aboutie est plus légère aux longs pieds fins galbés supportant le plus souvent deux tiroirs mais il existe de nombreuses variétés, la marqueterie (bois de rose, satiné, violette, palissandre).
  • Commode Transition : Le style transition correspond au changement artistique passant du rococo Louis XV au style néoclassique Louis XVI. Cette courte période d'une quinzaine d'année voit la création de meubles hybrides mélangeant les décors, les bronzes et la structure de ces deux styles. Le modèle de commode caractéristique de l’époque Transition est sans conteste la commode dite à « ressaut », de forme rectangulaire à 2 ou 3 tiroirs parfois dissimulés par des vantaux, ses pieds sont encore cambrés dans le style Louis XV. Réalisée en bois de placage à décor de marqueterie florale, de trophées, d’attributs ou géométrique, elle peut également être garnie de laque ou de plaques de porcelaine. 
  • Commode Louis XVI : style néoclassique aux formes droites, elle garde le plus souvent une forme rectangulaire ouvrant par 2 ou 3 tiroirs dont un plus étroit en ceinture. Elle possède un plateau en marbre, des pieds fuselés et des montants cannelés, elle s’orne de marqueterie figurative ou géométrique.  La commode « demi-lune » fait son apparition sous Louis XVI. Elle possède un profil arrondi avec des tiroirs en façade et des vantaux latéraux.

 

 SHOWROOM - CENTRE VILLE DE VALENCE (26)

map

 

galerie-meubles-art-valence-01
galerie-meubles-art-valence-02
galerie-meubles-art-valence-03
galerie-meubles-art-valence-04
galerie-meubles-art-valence-05
galerie-meubles-art-valence-06