CE MEUBLE NOMME CABINET

Son apparition au XVI e siècle

Le cabinet trouve ses origines dans le studiolo qui apparaît en Italie à la fin du XVe siècle c’est une pièce, un lieu de retrait et de travail pour les princes et les savants. En France, au XVIe siècle, le cabinet des premiers châteaux de la Renaissance semble avoir eu différentes fonctions : il peut s’agir d’un lieu où l’on conserve les objets précieux, d’un lieu de lecture et d’étude pour les lettrés et les savants, mais également d’un lieu de réflexion et de décision politique pour les rois et les princes.
Parallèlement à la création de ces pièces, apparaît un type de meuble appelé cabinet, dont la taille semble alors modeste. Il se distingue des autres meubles existant alors par la présence de nombreux tiroirs, souvent masqués par des portes ou un abattant. Les matériaux qui le constituent sont variés : bois, cuir, métal, ivoire… L’Italie, l’Espagne et les pays germaniques sont alors les principaux producteurs de cabinet.
La forme du cabinet ne sera jamais figée car c’est finalement plus sa destination et sa fonction qui en font la définition : c’est un meuble de rangement destiné à abriter les menus objets, les bijoux et les papiers importants de son propriétaire. Mais le cabinet mobile en forme de coffre de voyage, donnera naissance a un véritable meuble d’apparat qui gardera néanmoins la particularité d’être composé d’un piétement sur lequel repose le « coffre ».
Au XVIIe siècle, le cabinet connaît un développement monumental. A côté des petits cabinets portatifs, se multiplient en effet les cabinets aux dimensions des meubles de palais.
Au début du XVIIe siècle, des artisans d’origine étrangère, d’Allemagne ou des Pays-Bas, s’installent à Paris, encouragés par le roi Henri IV lui-même. Ils importent alors un savoir-faire inconnu en France, l’utilisation du placage dans le mobilier. Au cours de la première moitié du XVIIe siècle, ces artisans utilisent essentiellement l’ébène et sont alors appelés « menuisiers en ébène » puis « ébénistes ». Durant tout le règne de Louis XIV, le cabinet va être à l'honneur et servira de prétexte aux artistes et aux artisans pour exercer leur talent et produire de véritables chefs d'œuvre. Le cabinet a trouvé aussi des usages spécifiques pour devenir cabinets de curiosités ou cabinets de collectionneurs.
Un meuble thêatrale
Le raffinement de ce meuble se perçoit dans son aménagement qui est composé d’une multitude de tiroirs parfois secrets et s’ouvre au centre par deux vantaux découvrant un théâtre. Les essences les plus précieuses sont utilisées : placage d’ébène ou d’écaille, de nacre, d'ivoire, d'os, marqueteries de pierres dures, décors en marqueterie de fleurs ou de figures géométriques.
L'aspect du cabinet est souvent architecturé avec des colonnettes ou des cariatides.

 SHOWROOM - CENTRE VILLE DE VALENCE (26)

map

 

galerie-meubles-art-valence-01
galerie-meubles-art-valence-02
galerie-meubles-art-valence-03
galerie-meubles-art-valence-04
galerie-meubles-art-valence-05
galerie-meubles-art-valence-06